Accomplissement

Et si le bonheur était facile

on

Je me questionne beaucoup sur le bonheur… Et vous?

Depuis ma séparation, je fais beaucoup de prise de conscience. Je sais que le bonheur se trouve en chacun de nous et que nous devons vivre chaque petit moment comme si c’était le dernier. Mais dans la réalité, appliquons-nous ces belles suggestions? Comprenons-nous vraiment l’enjeu?

DÉFINITION DU BONHEUR

Je me questionne sur le bonheur. Je crois que la définition est variable d’un individu à un autre mais est-ce que ça devrait être la même pour tout le monde? Allons voir la définition du dictionnaire… Selon le petit Larousse; « c’est un état de complète satisfaction ».

WOW c’est pas rien!

MA DÉFINITION

Une complète satisfaction, ça veut dire que le moment est parfait. Que cette seconde est sacrée et que ce que vous ressentez à l’intérieur est fort et paisible. C’est ma définition. Donc, le bonheur est la même définition pour tout le monde. Est-ce que ce qui crée vos moments de pur bonheur sont les mêmes? J’en doute.

En prenant ma marche habituelle (j’adore marcher car ça me permet de méditer, de faire le vide ou de réfléchir sur des questions existentielles), je me suis demandé si le bonheur ce n’était pas de trouver dans chaque chose imparfaite, son petit bonheur. Et je ne dis pas ici de faire comme si les problèmes n’existaient pas, mais bien de trouver son compte dans celui-ci. Est-ce qu’on peut faire assez confiance à la vie pour savoir que ce qu’elle nous envoie nous mènera à chaque fois à quelque chose de mieux, même si les apparences semblent prouver le contraire.

FAIRE COMME SI

En PNL (Programmation NeuroLinguistique), on a un principe que j’aime bien essayer, c’est le principe « Faire comme si ». En fait, on va forcer un peu les choses et faire comme si… c’était bien, ou comme si on avait déjà atteint notre objectif pour montrer un autre chemin à notre cerveau et ainsi le faire jusqu’à ce que cela devienne une habitude. Est-ce qu’on pourrait alors faire comme si on était heureux et le devenir????

Mon dieu, j’entends déjà certains me dire « oui mais, je suis quelqu’un d’intègre, je ne peux pas faire semblant ». Je suis d’accord, car je suis moi-même une personne très intègre (ceux et celles qui me connaissent pourront vous le confirmer!). Par contre, si une journée, je ne me sens pas si bien, que je simule aller bien et que je le fais en toute connaissance de cause et de façon volontaire, je suis intègre dans ma démarche! Donc, cela devrait marcher.

PLEINS DE QUESTIONS… ENCORE

Est-ce qu’il y a alors des conditions qu’il faut respecter? Je crois que oui. Se respecter dans le processus me semble une condition essentielle à ce processus car si on ne se respecte pas, l’intégrité en prendra un coup solide!

Prenons un exemple concret…

Je viens de me séparer avec mon conjoint parce que je n’étais pas assez heureuse. Est-ce que j’aurais pu vivre chaque moment avec lui en étant dans le « mood » du bonheur?

Est-ce que je l’ai laissé pour rien???? 🙂 Bon OK, je prends sur moi…. hihihihi

Est-ce que mon ex aurait eu raison? Lui qui trouve toujours son bonheur dans les petits moments de la vie, qui ne se pose pas de questions et ne fait que vivre la vie en se disant qu’il est chanceux, que la vie est belle et bonne pour lui.

ET MES BESOINS LÀ-DEDANS?

Oui mais les papillons et l’affection? J’en ai toujours pas, alors que c’est un besoin pour moi! Est-ce que les besoins sont une autre condition? Je ne sais pas… Est-ce que j’aurais pu être heureuse avec lui? Est-ce que si j’avais réussie à être heureuse avec lui j’aurais encore plus toucher au vrai bonheur? Est-ce que le bonheur c’est de se satisfaire de ce que l’on a et ne pas en demander plus? Étant une personne exigeante de nature, j’aime bien penser que plus nos besoins sont répondus, plus nous serons épanouis. Ai-je tort?

Mon ex capoterait à lire ces lignes… Il trouvait que je me posait toujours trop de questions!

MES MOMENTS DE BONHEUR

J’ai vécu souvent des moments de pur bonheur. Je les qualifie comme des moments magiques. Vous savez, ces moments où vous sentez au niveau de votre plexus une vibration saine et excitante, que vous voyez dans les yeux de votre enfant du bonheur, que vous avez un moment magique de connexion avec votre conjoint ou que vous vous sentez tellement bien avec vous-même que vous ressentez une émotion intense, un sentiment d’être à la bonne place au bon moment. Et bien toutes ces choses, je les ai vécues à différentes étapes et moments de ma vie.

Plus ça va, plus je me dis que la vie est faite de moments merveilleux et de moments plus sombres, et en toute humilité, rester heureux dans les moments plus sombres me paraît une expérience plus difficile à accomplir mais plus gratifiante. Dans les beaux moments, je le prends comme un cadeau de la vie qui me dit de ne pas lâcher et que mes efforts portent fruit. Dans les moments plus sombres, rester heureuse me demande un effort, mais quand je réussis, j’en suis très fière.

L’HÉRITAGE À MES ENFANTS

Je vous ai déjà dit que le père de mes enfants était décédé en 2011. Quel beau moment pour enseigner à mes enfants que la vie pouvait être encore remplie de beaux moments et qu’elle valait la peine d’être vécue! Si j’ai si bien réussie à m’en sortir, c’est en grande partie pour avoir enseigné à mes enfants que même dans les pires moments, nous pouvions trouver quelques gouttes de bonheur, il fallait seulement les créer!

Pour moi, voir mes enfants rire et être heureux malgré cette grande épreuve qu’ils ont traversés, est une fierté pour moi. Cet enseignement les suivra tout au long de leur vie et fera en sorte que dans d’autres moments difficiles, ils pourront toujours l’appliquer. Et s’ils ne l’appliquent pas, alors ce sera un choix conscient.

CONCLUSION

Je conclu ce texte sans conclusion!

Je continue mes réflexions sur le sujet. Je crois que, en théorie, nous devrions être capable d’être heureux dans n’importe quel moment de notre vie si nous en faisons le choix.

Maintenant, je reste confuse quant à mes relations de couple… Est-ce que les 4-5 premiers besoins mis en ordre d’importance dans mon dernier travail sur mes besoins dans ma vie amoureuse doivent être répondus afin que je puisse vivre le bonheur ou si j’aurais pu être heureuse dans mon ancien couple… Je crois que j’aurais pu être heureuse, mais pas comblée. Est-ce que je cherche trop la perfection? Suis-je trop exigeante? Voici les questions sur lesquelles je continuerai de méditer…

 

About Nancy Laforest

Recommended for you