Ados

6 choses à faire pour garantir que votre vie soit un enfer avec votre ado

on

L’adolescence est un moment plus ou moins difficile selon chaque famille. C’est le temps ou les enfants ont besoin de faire la coupure d’avec les parents et de s’individualiser. Plus on s’accroche au petit enfant sage et gentil qu’il était, plus la relation va être compliquée et risque de dégénérer.

Voici un résumé de ce que j’ai pu constater au fil des ans avec mes clients qui ont vécu des moments que j’ose qualifier de vraiment désagréables avec leur ado.

#1 – Avoir ses mots de passe pour ses comptes sur les réseaux sociaux et scruter tout ce qu’il dit

Je crois qu’au début de la création d’un profil Facebook ou autres, vous avez le droit d’exiger d’avoir son mot de passe  ou de demander de vous ajouter comme ami afin que vous puissiez voir ce qui se passe sur son mur. Par contre, vers 14 ans, continuer à tout lire ses messages et vouloir tout contrôler, démontre à votre ado que vous ne lui faites pas confiance.

Et si je peux me permettre d’être complètement franche avec vous, les ados ne sont pas dupes, s’ils veulent s’ouvrir un autre compte, vous n’en saurez jamais rien et ils feront ce qu’il veulent et diront ce qu’ils veulent. Alors c’est bien d’être vigilant, mais je crois qu’il faut avoir un certain équilibre dans tout ça.

 

#2 – Ne pas lui faire confiance

À chaque fois que votre ado essaie de vous montrer quelque chose qu’il a accompli, et que vous remarquez ce qu’il n’a pas fait de correct avant de regarder l’effort qu’il a mis, ça l’incite à penser que vous ne lui faites pas confiance. Je dis toujours à mes clients que tant qu’il n’est rien arrivé qui prouve que vous ne pouvez pas lui faire confiance, laissez-lui du « lousse »!

Quand il fera quelque chose d’inquiétant ou de dangereux pour lui, vous saurez que vous devrez serrer un peu plus la vis (mais pas complètement!!!!), jusqu’à ce qu’il soit en mesure que vous lui fassiez confiance à nouveau sur le même sujet.

Quand votre ado se plante, ça ne veut pas dire qu’il n’est pas dignes de confiance, ça veut seulement dire qu’il n’était pas prêt ou pas assez mature. N’est-ce pas le moment pour lui de faire ces expériences? Soyez là pour lui et faites-lui comprendre que votre rôle est de l’aider à maturer et à prendre confiance dans la vie. Et surtout que s’il lui arrive quelque chose, vous serez là pour l’aider.

Ça se peut qu’il se trompe une fois ou deux mais après ça, c’est qu’il ne veut vraiment pas coopérer. Dans ce cas, ça devient plus compliqué à gérer et vous aurez peut-être besoin d’aller cherche de l’aide.

#3 – L’empêcher de voir certain(e)s ami(e)s

Vous détestez certains ami(e)s? Vous trouvez que certain(e)s ont une mauvaise influence sur votre petit(e) chéri(e)? Et bien je suis désolée de vous dire que si vous l’empêchez de les voir, ce ne sera que pire. Ils trouveront une façon de vous mentir et de vous mener en bateau et le feront en cachette de toute façon.

Le mieux est de leur mentionner que vous n’approuvez pas cette relation et que vous ne comprenez pas ce que cette relation lui apporte, mais que vous serez là si jamais il arrive quelque chose. Je sais que c’est très difficile à faire en tant que parent pour l’avoir déjà vécu moi-même. Mais c’est là que nous devons commencer à leur faire confiance. Dans mon cas, cette situation a été très bénéfique pour lui. Il a dû apprendre à s’affirmer et à dire non! C’est super!!!

Attention : N’oubliez pas que si vous sentez que votre ado est en danger, vous pouvez toujours utiliser votre droit de parent et lui interdire. Mais ne jouez pas trop souvent cette carte car elle n’aura plus de poids.

adolescente

#4 – Le traiter encore comme s’il était au primaire

Infantiliser votre ado est une très mauvaise idée… Il se rebellera à coup sûr pour vous prouver que ce n’est plus un enfant! Vous devez grandir avec lui. Ce qui fonctionnait l’an dernier pourrait très bien ne plus fonctionner maintenant car à partir du secondaire, ça va tellement vite! Les changements se font à une vitesse fulgurante. Vous devez vous adapter en tant que parent et discuter le plus possible avec votre ado afin de comprendre où il est rendu dans son développement.

#5 – Ne pas essayer de comprendre ce qu’il vit

Minimiser ce qu’il vit (si vous comparez à vos problèmes d’adulte ce n’est rien)! Ouf… Pas bon comme stratégie. Lui dire qu’il n’y a rien là et qu’il attende d’être un adulte, qu’il va voir que ses petits problèmes ce n’est rien, ne fait que couper la relation que vous pourriez essayer de bâtir.

Ayez une bonne écoute et tentez de comprendre ce qu’il vit en lui posant des questions. Soyez compatissant et si vous ne comprenez pas pourquoi il capote et bien écoutez-le attentivement et dites-lui que vous voyez bien qu’il a l’air triste ou désemparé mais que pour le moment, vous ne comprenez pas trop pourquoi, mais que vous êtes quand même là pour lui. Ça le rassurera et il saura que vous ne le jugez pas mais que vous êtes honnête avec lui.

#6 – Croire qu’il est normal qu’il vous aide et être super exigeant

Chers parents d’ados… Arrêtez de croire que c’est normal que votre ado fasse la vaisselle après les repas parce que ça fait 10 fois que vous lui dites! Il veut simplement aller parler avec ses amis ou s’amuser. C’est certain que par choix, il ne va pas faire des tâches monotones à la maison si vous ne lui demandez pas (à moins que votre enfant cherche à vous faire plaisir et ne veule pas vous décevoir).

Et s’il fait la vaisselle et qu’il oublie de laver un chaudron. Faites-le simplement revenir et dites-lui qu’il a oublié de laver un morceau. C’est tout! Encore une fois, reconnaissez ses efforts au lieu de voir tout de suite ce qu’il n’a pas fait. Il collaborera beaucoup plus dans ces conditions.

Conclusion

Pour finir, le message général à retenir est de discuter avec votre ado afin d’essayer de comprendre où il est rendu dans son cheminement. Intéressez-vous à lui… Vouloir tout contrôler ne fera qu’empirer les choses et dégradera votre relation. Bâtir une relation de confiance est primordial car c’est la seule chose qui restera après sa crise d’adolescence. Alors le mot d’ordre est : Faites tout pour garder la relation!

Bonne chance à tous et à toutes dans cette belle aventure qu’est la crise d’adolescence!

Si vous croyez avoir besoin d’aide, considérez un coach PNL, c’est efficace et rapide!

About Nancy Laforest

Recommended for you